Tout savoir sur la fissuration du béton

béton fissuré

En tant que matériau de construction obtenu à partir d’un mélange de graviers, de sable et de l’eau, le béton peut parfois être fissuré.

Cette situation se produit généralement lorsque les éléments qui le composent ne sont pas en quantité proportionnelle. 

S’il est impossible de fabriquer un béton pérenne, il est possible de limiter les dégâts. Qu’est-ce qu’un béton fissuré ?

Quelles en sont les causes ? Existe-t-il un moyen de prévenir la fissuration ? Si oui, comment faire ?

Sinon, quelles sont les solutions possibles pour réparer la fissuration ? Retrouvez ci-dessous la réponse à toutes ces questions.

Fissuration du béton : c’est quoi ?

Un béton fissuré est ce béton qui présente des fentes visibles. Contrairement à la croyance populaire, le béton est un matériau qui peut facilement se casser lorsqu’il est soumis à une force de traction. 

Ne vous étonnez donc pas de la fissuration du béton. C’est presque chose normale d’après les spécialistes du domaine.

Pour cette raison, il est recommandé d’inspecter régulièrement votre béton pour vite détecter les fissures.

Selon le cas, une fissuration du béton peut être structurelle. Dans ce cas, l’intervention d’un spécialiste sera nécessaire pour corriger rapidement le tir.

Lorsqu’elle est profonde et dépasse un centimètre, la fissuration du béton est dite structurelle. 

Par contre, lorsqu’il s’agit d’une petite fissure, la structure du bâtiment n’est pas mise en danger.

Seulement, la surface va perdre progressivement son esthétisme, si rien n’est fait pour corriger la situation le plus rapidement possible.

Pour reconnaitre une fissuration du béton, différentes techniques sont utilisées.

Les problèmes que peut poser un béton fissuré ont généralement trait à la corrosion des armatures.

Dès lors, les chlorures et autres éléments agressifs pourront facilement s’attaquer aux aciers et provoquer un gonflement de la surface.

Le béton devient alors très peu esthétique, et la capacité de l’ouvrage s’en trouve fortement réduite.

fissuration dalle béton

Quelles sont les causes de la fissuration du béton ?

La fissuration du béton peut être liée à plusieurs facteurs. Parmi ces derniers, la mauvaise qualité du béton choisi pour la construction du mur est l’élément le plus souvent cité.

Notez cependant que les causes de la fissuration du béton peuvent parfois ne rien avoir avec la composition du matériau.

Un mauvais drainage de l’eau peut par exemple provoquer une fissure du béton.Dans tous les cas, la fissuration du béton est avant toute chose liée à :

  • La faible résistance du béton

Il existe plusieurs types de bétons différents les uns des autres par leur niveau de résistance.

Si vous optez pour un béton moins résistant, ne vous étonnez pas qu’il se fissure au bout d’un temps lorsqu’il est soumis au moindre effort de traction.

  • L’assèchement rapide du matériau

Lors de la construction, le temps qu’un béton met pour sécher complètement peut déjà vous donner un indice sur sa durabilité.

Obtenu par mélange de certains éléments, dont l’eau, le béton a besoin d’un minimum de temps pour sécher.

S’il est possible de le décoffrer au bout de quatre à cinq jours, il faut néanmoins savoir que le matériau a besoin d’environ 30 jours pour sécher complètement.

Tout dépendra du type de béton que vous utilisez. Toutefois, les spécialistes précisent que la probabilité pour qu’un béton qui sèche trop vite se fissure est forte.

  • Les mauvaises préparations

Un béton qui contient trop d’eau perdra forcément sa résistance, d’où la fissuration.

  • Une forte vibration

Si le béton utilisé est trop vibré, le ressuage sera important, ce qui augmente le risque de fissuration.

En effet, trop vibré, le béton présente de nombreuses bulles d’air qui facilitent la fissuration externe et interne.

À noter que l’effet du temps et les aléas climatiques sont également des facteurs potentiels d’une fissuration du béton.

On parlera dans ce cas de détérioration naturelle du béton.

prévenir la fissuration du béton avec un joint de dilatation

Comment prévenir la fissuration du béton ?

Pour mieux faire face à la fissuration du béton, il est important de prévoir cette éventualité dès la construction.

Pour ce faire, il est recommandé de veiller à l’équilibre du mélange. De même, le professionnel qui conduit les travaux doit se servir de joints de dilatation qui permettront à la dalle de ne pas gonfler, mais de pouvoir se dilater facilement.

Si vous pouvez également prévoir des fibres ou des armatures, vous optimisez la lutte contre la fissuration du béton.

Il s’agira en effet d’intégrer des treillis au béton pour mieux contrôler son comportement lorsqu’il est soumis à la traction.

Quelles que soient vos précautions, sachez qu’une évaporation trop rapide de l’eau dans le béton peut être à l’origine d’une fissure.

Elle se produit souvent lorsque les conditions atmosphériques ne sont pas favorables. Pour empêcher ce problème, il est recommandé de faire régulièrement une cure du béton pour prévenir sa fissuration.

Si le phénomène se produit malgré toutes les préventions, il existe des solutions pour réparer la fissure.

Comment réparer un béton fissuré ?

Comment réparer un béton fissuré ?

Vous êtes confronté à une fissuration du béton ? Vous connaissez une personne qui fait face à cette situation ?

Ne vous inquiétez pas ! Il suffit de faire appel à un professionnel qualifié, et le problème est réglé. Une fois sur les lieux, ce dernier fera un audit de la fissuration du béton pour essayer de trouver sa réelle cause.

Selon le résultat du diagnostic, le spécialiste contacté vous proposera une solution adaptée.La technique à utiliser pour traiter une fissuration du béton dépend généralement de l’ampleur de la situation.

Selon le cas, votre professionnel peut proposer de reboucher les fissures tout en renforçant la structure afin de réduire le risque de dégradation.

Parmi les traitements les plus utilisés en cas de fissuration du béton, on peut citer :

  • Le pontage : cette technique permet de poser des éléments sur les fissures pour empêcher l’infiltration de l’eau et tout autre facteur pouvant aggraver la situation ;
  • Le traitement superficiel : il consiste à recouvrir la surface des fissures en utilisant du mortier. Attendez-vous cependant à les revoir au bout d’un certain temps ;
  • Le calfeutrement : ici, le traitement consiste à bricoler la fissuration en se servant de matières non solides pour donner une étanchéité à l’ouvrage. Toutefois, ce traitement n’empêche pas l’évolution de la fissure ;
  • L’injection de coulis de ciment : il s’agit d’injecter une colle au béton pour créer une liaison et conserver son étanchéité.

Maintenant que vous avez l’essentiel des informations sur la fissuration du béton, il vous revient de prendre les mesures qu’il faut pour moins en souffrir à l’avenir.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *