Chape légère: Prix, Pose, Avantages.

chape légère

Il arrive des fois que vous n’ayez pas besoin d’un bétonnage classique lourd, surtout lors des rénovations en intérieur où vous n’avez besoin que d’une dalle légère.

Dans ce cas, la chape légère est une excellente solution pour vous. Cet article a pour objectif de vous définir ce type de chape, son temps de séchage, ses avantages et inconvénients, son coût de métrage, son épaisseur idéale, ses types ainsi que sa préparation et sa pose.

Définition

Une chape légère est un type de chape utilisé pour rénovation des planchers. En termes de poids, cette chape est légère par rapport à la chape classique d’environ quatre fois.

Au niveau de sa composition, la chape légère est composée de granulats naturels ou synthétiques plus légers tels que des copeaux de bois, de l’argile expansée ou des billes de polystyrène.

Cependant, le choix de ces composants n’est pas fait au hasard et est basé sur la nature de la finalité envisagée. Ainsi, si une performance thermique est exigée alors c’est l’argile expansée qui est privilégiée.

De même, si c’est l’étalement qui est envisagée, alors la composante recommandée est les billes de polystyrène, et ainsi de suite.

Quel est le temps de séchage?

Le temps de séchage recommandé pour ce type de chape est de 24 heures. Néanmoins, la pose de lourdes charges ne doit pas se faire avant le passage d’une période minimale estimée à deux semaines, et ce, pour une chape d’épaisseur de 5 cm. 

Dans le cas où l’épaisseur de la chape dépasse 5 cm, il serait nécessaire de programmer une semaine de repos additionnelle à la chape, pour chaque centimètre supplémentaire.

Chape allégée

Avantages et inconvénients

La pose de ce type de chape présente des avantages très intéressant, à savoir:

  • la chape est plus légère qu’une chape classique de presque 25%, ce qui représente une qualité appréciable ;
  • la bonne isolation thermique et phonique est également une qualité plus ou moins appréciable.

D’autre part, la chape légère présente certains inconvénients:

  • cette chape est doté d’une résistance moins importante que celle d’une chape traditionnelle ;
  • sa pose est plus chère par rapport à une pose de chape classique.

Quel est le prix par m² d’une chape allégée?

Le coût de la pose d’une chape allégée varie selon plusieurs critères, selon l’épaisseur de la chape, le mode de sa fabrication, les granulats utilisés et de certaines spécificités de cette chape. Ainsi, ce prix peut varier comme suit:

  • épaisseur de la chape : le coût par m² s’élève logiquement avec l’importance de l’épaisse de la chape ;
  • mode de la fabrication de la chape : selon qu’elle est faite par bétonnière artisanale, mortier livré par camion toupie ou mortier prêt à gâcher, le prix peut significativement varier ;
  • nature des granulats utilisés : selon que la chape est faite à partir des copeaux de bois, de l’argile expansée ou des billes de polystyrène, le coût diffère ;
  • spécificités de la chape : dépendant de la chape qu’elle soit fibrée ou standard.

En pratique, le prix de pose d’une chape légère est de l’ordre de 20 à 40 euros par m², tout en précisant que le coût d’un mortier allégé est compris entre 15,10 euros pour 25 litres, soit approximativement 30 euros pour 50 litres.

Dans le cas de la pose de la chape n mode bricolage, il est possible de faire de grandes économies sur les prix de main d’œuvre.

Dans ces cas, il est possible de déployer les sacs de chape légère préparée qu’il suffit de mélanger avec de l’eau pour qu’elle soit opérationnelle.

Le coût de ces sacs est compris entre 7 et 30 euros pour un sac de 35 kgs sachant qu’un sac similaire ne couvre qu’une superficie de 0,5 m² pour une surface d’épaisseur de 5cm. 

Devis gratuit!

Obtenez le meilleur prix/m2 pour votre projet!

Demandez votre devis

Quelle est l’épaisseur idéale d’une chape légère?

Etant donné que cette chape est utilisée pour la rénovation, l’épaisseur par défaut est de 5 cm. Cependant, en pratique cette épaisseur ne doit pas dépasser 10 cm dans les cas extrêmes. 

Types de chape 

Il existe deux grandes variétés de chape allégée, à savoir:

Chape faite de billes de polystyrène

Les billes de polystyrène agissent comme des isolants immobilisant l’air. Leur masse est très légère et sont disponibles dans les magasins de bricolage ou dans les entreprises spécialisées dans l’isolation. Leur prix varie entre 5 et 9 euros pour 50 litres.

chape legere avec billes de polystyrène

Chape faite de billes d’argile

De leur côté, les billes d’argile sont déployées dans le cadre d’un isolement acoustique et/ou thermique. Leur masse est également légère et ne sont pas un produit synthétique, ce qui constitue un avantage.

Un autre avantage de ces billes est leur souplesse, ce qui leur permet d’être facilement mélangés avec du mortier ou du ciment. En outre, elles sont résistibles à la compression et ne sont pas combustibles. Leur prix varie entre 8 et 10 euros pour 50 litres.

Chape faite de billes d’argile

Comment faire la chape?

Avant de poser ce type de chape, il est important de procéder par deux étapes, à savoir:

Préparation de la chape allégée

Pour préparer une chape légère, trois alternatives sont possibles, à savoir :

  • fabrication artisanale de la bétonnière faite maison. Dans ce sens, il est intéressant de respecter les dosages de chaque constituant de la chape ;
  • commande d’une chape sous forme d’un produit fini prêt à déployer. Cette chape est servie par camions qui la délivrent par pompage ;
  • utilisation d’un mortier prêt à gâcher. Il s’agit d’un mélange bien dosé et prêt à déployer après mélange avec de l’eau. C’est une solution intermédiaire entre la préparation totalement artisanale de la chape et la commande d’une chape toute prête. Ainsi, en termes de prix, il s’agit là d’une solution optimale.

Pose de la chape allégée

Pour assurer une pose réussie de chape tout en évitant de mauvaises surprises, il est vivement recommandé de suivre les étapes suivantes :

  • contrôle de sol : lors de cette étape, il est nécessaire de nettoyer, dépoussiérer, et éliminer tous les défauts possibles pouvant nuire à la pose réussie de la chape ;
  • pose d’une bande résiliente : pour délimiter la surface de pose de la chape, il est nécessaire de poser une bande résiliente en contour de ladite surface ;
  • préparation de la sous-couche : avant la pose de la chape, il est recommandé de poser préalablement une sous-couche qui diffère selon si la pose se fait sur une dalle ou sur du plancher en bois. Dans le cas d’une dalle, il faut tout d’aborder procéder à mouiller la datte et à y étaler du ciment pour fortifier le degré d’adhésion de la chape sur cette dalle. Dans le cas du plancher en bois, ce dernier est à couvrir par une sous-couche composée de polyane, feutre ou alors nappe acoustique ;
  • pose de la chape : c’est l’étape clé de l’opération de la chape et qui consiste à poser la chape sur la surface tout en veillant à ce que celle-ci soit réglée par une règle de maçon avant d’être lissée ;
  • respect du temps de séchage : en principe, le temps de séchage recommandé pour ce type de chape est environ 24 heures. Cependant, il ne faut pas se précipiter à y poser de lourdes charges avant deux semaines, et ce, pour une chape d’épaisseur de 5 cm. Pour chaque cm supplémentaire, il faudra prévoir une semaine d’attente de plus.

Conclusion

Pour  conclure, la pose d’une chape légère se fait dans le cas d’une rénovation en intérieur, étant donné les avantages multiples qu’offre cette chape, notamment son poids léger et sa capacité d’isolation thermique et acoustique. Cependant, il faut prendre certaines précautions lors de sa pose, notamment ne pas la poser directement sur un plancher en bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *