Béton sablé

Matériau destiné au revêtement des sols en extérieur, le béton sablé également appelé béton grenaillé séduit énormément par son caractère décoratif.

On le retrouve aussi bien dans les aménagements domestiques que dans les ouvrages publics. Tour d’horizon!

Définition

Pour faire simple, il s’agit d’un sol en béton qui a été intentionnellement érodé de manière à obtenir une surface rugueuse à l’apparence dégradée.

En effet, ce traitement mécanique entraine un dégarnissement contrôlé des granulats (sable, gravier, etc.), qui constituent les principaux éléments de ce type de revêtements.

Le but est de donner à un sol en béton une certaine esthétique, avec un effet décoratif très apprécié.

Dans son aspect général et dans ses caractéristiques, la texture de ce matériau se rapproche assez de celle du béton désactivé, qui remplit lui aussi la même fonction décorative.

Béton sablé Pavex.be
Béton sablé Pavex.be

Comment faire le béton sablé ?

Avant tout, il sera nécessaire de réaliser un sol en béton, afin de pouvoir procéder ensuite à son abrasion contrôlée jusqu’à obtenir la finition ou la texture voulue.

Il faut noter que cette technique d’érosion qui permet ainsi de donner son aspect rugueux au béton s’appelle le sablage.

Et bien évidemment, le matériau abrasif principalement utilisé est le sable; d’où l’appellation de béton sablé (ou grenaillé).

Il est en outre possible de donner un peu plus de style à ce type de sol, en renforçant son esthétique avec des couleurs ou avec différentes sortes de motifs.

D’autre part, il faut également noter que le résultat n’est pas non plus déplaisant, quand le béton conserve sa teinte d’origine.

Mise en œuvre du béton sablé

Le processus d’obtention de ce béton décoratif se déroule donc en deux grandes étapes, à savoir la préparation du béton à proprement parler et ensuite la réalisation du sablage.

Il est important que l’opération soit réalisée dans les conditions adéquates et dans le strict respect des règles de sécurité.

La préparation du béton

La première chose à faire ici consiste à rassembler tous les ingrédients nécessaires à la préparation du béton.

Les plus indispensables sont donc entre autres:

  • Un matériau liant, qui peut être du ciment, de la chaux ou tout autre produit avec les mêmes propriétés;
  • Des agrégats ou granulats, qui se composent généralement de sable et de gravier ramassés au fond d’une rivière ou concassés dans une carrière. Il ne faut pas oublier que le résultat final dépendra grandement de la granulométrie, de la couleur de ces éléments;
  • De l’eau, pour le délayage de tous ces composants;
  • L’ajout de certains adjuvants (accélérateurs, plastifiants, retardateurs, colorants, etc.) peut être nécessaire pour donner au béton certaines particularités.

Tout en utilisant les bons outils, il suffira de procéder ensuite au malaxage des différents composants en respectant l’ordre d’ajout et les dosages pour obtenir un béton en bonne et due forme.

Une fois le sol recouvert comme il se doit, il conviendra d’attendre un séchage complet du revêtement avant de passer à la phase de sablage.

Réalisée sur un béton encore mou (même légèrement), cette opération a en effet toutes les chances de ne pas donner le résultat voulu.

Le sablage

Le sablage consiste à projeter du sable sur le béton (correctement solidifié), dans le but de décaper légèrement sa surface et lui donner une certaine aspérité.

Il est important que le jet de sable en question soit très puissant pour que le traitement soit réussi.

C’est donc la raison principale pour laquelle un compresseur dédié à ce type d’opération sera nécessaire.

La sableuse, puisque c’est bien de cette machine qu’il s’agit, projette le sable avec assez de puissance (25 bars environ) pour déclencher le processus d’érosion qui donnera au béton un aspect rugueux.

Il faut noter que la granulométrie du sable utilisé pour le sablage va dépendre du type de béton à sabler.

Un béton sablé peut être réalisé de la manière la plus simple possible (c’est-à-dire sans fioritures) ou avec des motifs grâce à un pochoir.

Le but, il faut le rappeler, est d’obtenir un résultat aussi original et esthétique que possible.

Comment faire le Béton sablé?
Comment faire le Béton sablé?

Avantages du béton sablé

Pour peu qu’il soit réussi, le béton sablé présente un grand nombre d’avantages qui font de lui un revêtement très utilisé, que ce soit à la maison ou en pleine ville.

  • Son côté esthétique et décoratif : il s’agit de l’un de ses principaux avantages, d’autant plus qu’il peut facilement être adapté à l’environnement dans lequel il est mis en œuvre. Cela est possible avec un choix étudié du type de granulats à utiliser et de la couleur à adopter. Après un traitement de sablage, un sol ou un mur en béton aura donc toujours autant de style dans un aménagement public ou privé.
  • Son caractère antidérapant : ceci en fait le revêtement idéal pour les bords des piscines par exemple, ou tous les endroits où l’on souhaite réduire les risques de chute par glissage. Cet avantage ne manque pas de mettre en avant le côté aussi bien esthétique que fonctionnel du béton sablé.
  • Sa capacité à limiter la mise en suspension de poussières : le béton sablé est préféré par rapport à d’autres types de revêtements du fait qu’il ne favorise pas la mise en suspension de poussière. Que ce soit dans sa réalisation ou tout au long de sa vie, ce type de sol met son utilisateur à l’abri de ce désagrément.
  • Sa grande résistance : parce qu’il résiste très bien aux intempéries, le béton décoratif sablé confirme vraiment son statut de revêtements par excellence pour les sols en extérieur. De plus, cette caractéristique rend ce matériau de recouvrement très durable dans le temps.
  • Son entretien facile : entretenir un sol en béton sablé ne demande pas d’efforts particuliers, ce qui ne manque pas de renforcer son côté pratique. Une simple brosse à poils durs, un peu d’eau et du savon devraient donc suffire à rendre propre une terrasse ou une allée faite de ce matériau.

Par ailleurs, il faut noter que le fait de sabler une surface en béton confère à celle-ci une certaine douceur au toucher, et ce, malgré une texture rugueuse.

En effet, contrairement à ce que l’on pourrait croire au premier regard, fouler des pieds un sol de ce type est très agréable et surtout très confortable.

Pour quel type d’usages ?

De façon générale, ce type de béton décoratif s’utilise en extérieur et peut donc à cet effet servir de recouvrement à tous les types de sols.

Il n’est donc pas rare de voir aujourd’hui des devantures de maison, des allées de garage ou encore des terrasses de jardin constituées de ce matériau.

Il en est de même pour certaines aires citadines comme les trottoirs, les pistes cyclables, les chaussées, les rues, ou tout autre élément de voirie.

En outre, il est également possible de l’utiliser en tant que revêtement de murs de style classique ou personnalisé.

C’est le cas par exemple des façades préfabriquées à destination des bâtiments personnels ou professionnels.

Ainsi, grâce à sa grande adaptabilité, le béton sablé s’intègre parfaitement dans tout type d’environnement, pour peu qu’on l’harmonise à la configuration et aux couleurs des lieux.

Il convient donc à tous les usages possibles, que ce soit en milieu humide ou sec.