Chape sèche: Pose, Prix, Avantages, Types.

poser une Chape sèche

Il est sans doute communément connu que la chape est la meilleure solution pour corriger les grands défauts et imperfections du sol.

C’est pourquoi, il est essentiel de bien maîtriser son processus d’opérationnalisation dans le cas où vous en aurez besoin.

A cet effet, le présent article vous ouvrira les yeux sur la définition d’une chape sèche, son temps de séchage, ses avantages et inconvénients éventuels, son coût, son épaisseur idéale et ses types.

Définition

Avant de définir ce que c’est qu’une chape sèche, il est d’abord nécessaire de définir ce que c’est qu’une chape.

Une chape est composée d’un mortier composé essentiellement de ciment, de chaux ou de résine. Elle a pour objet de niveler une surface mais aussi d’isoler acoustiquement une maison.

Une chape sèche, également appelée chape traditionnelle ou chape classique, a pour principal objectif de niveler les différents types de sols inégaux.

Elle représente une solution intéressante pour le cas des rénovations et des transformations mais n’est presque pas utilisée lors de la construction.

A préciser que tenant compte de l’épaisseur relativement réduite de la masse de la chape, elle constitue une solution efficace contre les bruits de pas mais pas forcément contre de la musique ou des installations techniques.

Quel est le temps de séchage?

Le temps de séchage d’une chape sèche est sans aucun doute l’un des plus grands avantages de ce type de chape. En effet, une fois que cette chape est posée, il suffit de lui laisser un temps de repos variant de 12 à 24 heures, selon les conditions météorologiques, pour que la surface soit utilisable, et plus de 20 jours pour être complètement sèche.

Cependant, une surface sèche ne veut pas nécessairement dire qu’elle est opérationnelle sur le champ. En effet, un temps supplémentaire de repos et de consolidation de la chape est nécessaire pour que celle-ci soit rigide et puisse supporter les différents poids et charges qui lui soient appliqués (véhicules, pose de carrelage, etc.).

faire une chape

Avantages et Inconvénients

La chape sèche présente plusieurs avantages palpables, notamment:

  • Le temps de séchage de la chape est sans aucun doute l’un de ses plus grands avantages, étant donné qu’il ne faut en moyenne que de 12 à 24 heures pour ce type de chape pour qu’elle soit utilisable. A cet effet, la chape représente la forme de chape la plus recommandée dans le cas de la pose d’un plancher en bois, sachant que l’ennemi ultime de ce dernier est l’eau;
  • Un autre avantage de ce genre de chape est qu’elle présente une panoplie de choix quant au sol à y poser, notamment les planchers en marbre, en bois et en pierre calcaire;
  • L’isolation acoustique et thermique est certainement un autre et non un moindre avantage de ce genre de chape;
  • La faible hauteur de l’installation est également un avantage très intéressant dans le sens où l’espace vital ne se réduit pas en posant cette chape;
  • L’importante résistance aux charges et aux différents poids appliqués au-dessus de cette chape, une fois séchée, est une qualité très appréciée par les usagers, notamment ceux qui ont des problèmes avec la fragilité du sol de garage.

D’un autre côté, cette chape ne souffre que de quelques limites qu’on peut énumérer comme suit:

  • En raison de l’épaisseur des chapes sèches, leur pose vous coûtera une perte plus ou moins importante de la hauteur du plafond;
  • La pose de charges lourdes sur la chape juste après son séchage juste de causer des dégâts conséquents. En effet, le séchage rapide de la chape ne veut pas dire qu’elle devient aussi vite opérationnelle.

Quel est le prix par m2 d’une chape sèche?

Le coût de la pose de la chape par un professionnel dépendra de la fourniture ou non des matériaux par ledit professionnel. De plus, le prix tiendra également de l’état du sol et de son éventuel traitement.

En effet, et dépendant de chaque type de cette chape, le prix peut significativement varier. Ainsi, les prix varient, selon les technicités exigées, comme suit:

  • Granulés : 2 à 4 euros par m² ;
  • Panneaux : 20 à 25 euros par m² ;
  • Main d’œuvre hors matériaux : 20 à 25 euros par m² ;
  • Main d’œuvre avec matériaux : 30 à 55 euros par m².

A noter que le prix payé pour la pose de la chape couvre généralement les prestations suivantes:

  • la pose d’un film anti-fluage ;
  • le déversement de granulés constituant le mortier ;
  • la pose de tasseaux de repère ;
  • l’ajustement des granulés ;
  • la pose d’une première rangée de panneaux ;
  • la pose d’une deuxième rangée de panneaux.

Devis gratuit!

Obtenez le meilleur prix/m2 pour votre projet!

Demandez votre devis

Quelle est l’épaisseur idéale?

Selon les imperfections du sol, l’épaisseur recommandée peut varier. Cependant, il est en général recommandé d’opter pour une épaisseur comprise entre 20 et 150 mm pour vous permettre de meilleurs résultats et sans pour autant risquer des conséquences inattendues.

Types de chapes 

Il existe principalement deux grandes variétés de chapes, à savoir:

Chape sèche en granulés

Ce type de chape, appelée également chape en granulats, sont souvent destinés à la rénovation. En effet, cette chape permet de rattraper les défauts de la surface préalablement à la pose d’un revêtement de sol. 

Cette chape permet d’aplatir la surface du sol sans pour autant risquer de prendre trop de hauteur. Son épaisseur est en général comprise entre 2 et 15 cm. Lors de la pose de cette chape, il est strictement nécessaire d’utiliser la règle du tirage ou du guidage, et ce, pour respecter l’épaisseur précitée.

En principe, il existe trois types de granulés, à savoir:

  • en billes d’argile expansée ;
  • en roche volcanique ;
  • en béton circulaire.
Chape sèche en granules

Chape sèche en panneaux

La chape en anneaux est différente de celle en granulés, que ce soit au niveau de sa forme que de sa finalité. Il s’agit d’un assemblage de deux plaques par le biais de deux manières possibles, à savoir pré-assemblées ou disjointes.

Quant à sa finalité, la chape en panneaux est utilisée pour assurer un isolement phonique ou thermique ou alors pour renforcer la stabilité de la surface avant la pose d’un revêtement quelconque.

Les matériaux utilisés pour la réalisation de cette chape sont le plâtre, le bois et le gypse. Dans le cas de la persistance de problèmes d’humidité, il est, dans ce cas, vivement recommandé de déployer un film en polyéthylène ou un film polyane. Ce film est à appliquer avant la pose de la chape.

Chape sèche en panneaux

Conclusion

En guise de conclusion, il n’est pas nécessaire de rappeler que la chape sèche devient de plus en plus intéressante pour tout type de sol. 

Poser une chape sèche c’est bénéficier d’une panoplie de bienfaits, notamment une parfaite isolation acoustique, une grande résistance aux chocs, une disponibilité immédiate pour assurer une grande possibilité de bricolages par la suite, un traitement économique et rapide, une faible hauteur d’installation et une élimination de l’humidité.

Les domaines d’application de ce type de chape ne se limitent pas uniquement aux locaux d’habitation, mais également à tout autre type de constructions y compris les grands bâtiments administratifs, les bureaux, les écoles, les hôpitaux et les sièges de société. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *