Chape maigre: Prix, Pose, Avantages.

faire chape maigre mortier

Sols en béton, en pierre ou autres, peu importe le type de sol dont vous disposez, il est important de recourir à une chape maigre lorsque vous envisagez de poser un carrelage. Zoom sur son prix et sa pose.

Qu’est-ce qu’une chape maigre ? 

Une chape maigre est une couche de mortier intermédiaire entre un support et un revêtement de sol. Elle vise à corriger les défauts rencontrés sur la dalle porteuse avant d’effectuer la pose d’un carrelage. C’est grâce à elle que le carrelage ne cassera pas, car elle jouera le rôle d’amortisseur.

Contrairement aux chapes traditionnelles, ce type est plus souple, car elle est sous-dosée en mortier. C’est ce qui lui permet de jouer son rôle d’amortisseur très prisé dans la pose d’un carrelage.

Quel est le temps de séchage ?  

Étant donné que la pose scellée n’est plus d’usage de nos jours, il est recommandé d’attendre environ 5 jours après la pose de ce type de chape avant d’effectuer la pose du carrelage. Un mortier colle sera parfait sur une chape maigre durcie au préalable.

Certains professionnels préfèrent attendre un peu plus en fonction de l’humidité de la zone dans laquelle le mortier est posé. Il faudra donc tenir compte des conditions climatiques.

Et à cet effet, il est recommandé d’effectuer ces travaux en saison sèche pour pouvoir bénéficier d’un temps de séchage assez réduit et un temps propice. Une fois de plus, le rôle d’un artisan se fera ressentir ici.  

support chape maigre

Avantages et Inconvénients

Comme toutes les autres chapes, elle présente des avantages indéniables et des inconvénients qui sont intrinsèques à sa composition et son utilisation. 

Ses plus grands avantages peuvent être listés de la façon suivante :

  • La souplesse de ce mortier qui permet un rôle d’amortisseur ;
  • Sa bonne adhérence qui permet au carrelage de résister aux différents chocs ;
  • Son coût relativement moindre par rapport aux autres types de chapes ;
  • Le fait qu’elle ne nécessite pas la même quantité de matériaux qu’un mortier standard qui requiert environ 350 kg de ciment par m³.
  • Quant à ses inconvénients, ils sont surtout liés aux difficultés inhérentes à la composition de ce matériau et à sa pose :
  • Obligation de posséder des connaissances aiguisées en maçonnerie ou en chape ;
  • Difficulté de composition du matériau et de sa pose. Il est d’ailleurs vivement recommandé de faire appel à un expert qui saura comment faire. Ce dernier pourra adapter son travail en fonction de vos attentes. 
chape maigre pour carrelage

Quel est le prix par m2 d’une chape maigre ?   

Comme nous le disions déjà, le prix de ce type de chape est bien moindre par rapport aux chapes traditionnelles. Et de fait, elle est sous-dosée en mortier et ne requiert que 150 kg par m³. 

Il faudra compter entre 15 et 25 € par m² pour la pose de ce type de chape par un artisan. Tout dépendra également de plusieurs facteurs tels que:

  • De la quantité des matériaux utilisés (sable, ciment, eau) ;
  • De l’épaisseur de la chape qui oscille entre 4 cm à 10 cm en fonction de la pièce à recouvrir ;
  • De la main-d’œuvre nécessaire à la réalisation de cet ouvrage ;
  • De la zone d’habitation ;
  • De la surface à recouvrir.

Tous ces éléments vous permettront de calculer aisément le budget prévisionnel à définir pour réaliser votre chape maigre. Il est d’ailleurs possible d’obtenir un devis chez un professionnel.

Devis gratuit!

Obtenez le meilleur prix/m2 pour votre projet!

Demandez votre devis

Il est important de noter que faire appel à un technicien vous reviendra bien moins si vous ne disposez pas encore du matériel nécessaire. On pense ainsi à une truelle, une brouette, niveau à bulle, seau de maçon, pelle, règle de maçon, auge, taloche.

Tout ceci est estimé à environ 100 euros. Il faudra par la suite ajouter à cette somme les frais inhérents à l’achat du matériau : ciment évalué à 1,5 euro par kg, sable.

Il faudra également tenir compte du coût alloué pour les travaux de carrelage qui devront être effectués par la suite. Car la chape maigre n’est qu’une couche intermédiaire qui prépare le terrain pour la pose d’un carrelage dans la plupart des cas.

Tous ces paramètres sans compter le gain de temps et les connaissances requises jouent en faveur d’un artisan. Nous vous proposons à cet effet, les meilleurs professionnels qui sauront vous procurer un travail impeccable répondant à toutes vos exigences.  

Quelle est l’épaisseur idéale?     

Selon le document technique unifié (DTU), l’épaisseur de cette chape en utilisation normale doit être de 4 cm minimum.

Cependant, pour des raisons de fiabilité et de sécurité, les artisans sur le terrain optent pour une épaisseur qui varie entre 7 et 10 cm en fonction de la zone à recouvrir pour le carrelage.

installation carrelage

Comment faire la chape ? 

Savoir comment faire une chape maigre nécessite de suivre des étapes précises qui passent par une préparation préalable et qui finissent par la pose du mortier. Voici en détail, toutes les étapes nécessaires en détail.

Préparation du sol avant la pose de la chape maigre

Avant d’étaler cette chape sur le sol à recouvrir par le carrelage, il est nécessaire tout d’abord de patienter pour que le béton ait séché au minimum durant 2 mois.

Par la suite, il faudra effectuer quelques actions simples qui permettront de bien préparer le terrain afin de garantir un résultat probant:

  • Enlever toute la poussière accumulée sur la dalle en béton ;
  • Insister sur certains endroits qui pourraient nécessiter un dégraissage ;
  • Assurez-vous de l’adhérence en mouillant la dalle et en la saupoudrant d’une fine couche de ciment ;
  • Définissez la zone de travail en posant des bastaings qui seront nécessaires afin de retrouver ses points de repère ;
  • Et pour finir ici, vérifiez le niveau pour voir si la surface est bien plane.

La préparation du mortier pour la chape maigre        

La plus grande difficulté ici réside dans la faible quantité d’eau utilisée pour la réalisation d’un bon mortier. Il vous faudra donc suivre méticuleusement ces différentes étapes:

  • Prenez environ 25 kg de ciment que vous mélangerez à 90 litres de sable. Utilisez des pelles pour obtenir un mélange totalement homogène ;
  • Il est nécessaire de former par la suite un puits au centre de ce mélange homogène afin d’y verser de l’eau. L’eau nécessaire pour la création du mortier sera fonction de l’humidité du lieu de pose. Mais il est à noter que cette quantité devra être minime ;
  • Mélangez les différents éléments afin d’obtenir une pâte homogène. Vous pouvez ajouter de l’eau au besoin ;
  • Si vous êtes un professionnel, vous saurez certainement quand votre mortier sera prêt à être utilisé. Petite astuce pour les débutants, après avoir mélangé le ciment, le sable et de l’eau, formez une boule dans votre main pour voir si elle s’effrite. Si c’est le cas, alors votre mortier est prêt à être posé.

La pose du mortier

La pose du mortier dans la zone à recouvrir nécessite certaines connaissances qui vous éviteront de commettre des erreurs. Vous pouvez suivre le schéma suivant:

  • Étaler sur la zone délimitée par les bastaings. Faire l’effort de repartir sur toute la surface autant que possible, car il vous sera plus facile par la suite d’uniformiser la surface ;
  • Égaliser la surface par une truelle ;
  • Effectuer des mouvements de va-et-vient sur toute la zone définie afin d’aplanir toute la surface et de mettre tout l’excédent de mortier de côté. Vous pourrez ensuite le ramasser par une truelle et corriger les éventuelles imperfections comme des fissures ou des trous.

L’étape finale

Au risque de nous répéter, l’étape finale consiste à bien lisser sa surface. Il est très important que la chape maigre soit posée de façon plane afin de garantir une bonne pose du carrelage par la suite.

Pour ce faire, utilisez une taloche qui vous permettra d’effectuer un dernier tour de lissage complet.

Par la suite, évitez surtout de marcher sur la surface déjà travaillée. C’est la raison pour laquelle il est d’usage d’utiliser la règle de maçon qui va faciliter vos déplacements au sein de la surface. Vous pourrez ainsi atteindre les zones reculées.

Pour finir, veillez à attendre au minimum 5 jours avant de poser votre carrelage. Ce temps est nécessaire afin que le mortier sèche et devienne une véritable surface de travail.

Devis gratuit!

Obtenez le meilleur prix/m2 pour votre projet!

Demandez votre devis

Conclusion  

Le prix et la pose d’une chape maigre est tributaire de certaines connaissances. Il est donc vivement recommandé de faire appel à un artisan qui saura ce qu’il y a lieu de faire et aussi comment le faire.

Prenez toujours la peine de demander un devis afin d’évaluer quel sera le coût en fonction de la surface à recouvrir. Et pour finir, garder à l’esprit que la pose d’une chape maigre est une opération qui s’effectue en amont d’une pose de carrelage.

Par conséquent, l’évaluation de son budget doit être faite en tenant compte des travaux de carrelage qui suivront directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *