Terrassement de fondation: Les étapes, Prix

Terrassement de fondation
Votre PUB ici.

Une maison sans véritables travaux de terrassement de fondation constitue un ouvrage à risque. En effet, c’est l’une des causes principales de l’écroulement ou de l’abandon de bon nombre de constructions. Alors, pour se protéger et protéger son ouvrage de pareilles déconvenues, il est primordial de réaliser un terrassement de fondation parfait. 

Pourquoi terrasser la fondation de maison?

Les contraintes naturelles qui interagissent dans le sol peuvent rapidement fragiliser une construction par tassement ou par glissement. Cela étant, il est donc indispensable de procéder au terrassement de fondation. En effet, de tels travaux permettent de protéger les habitations des pressions de l’encaissant. 

De même, lorsque le terrassement de fondation est biaisé ou mal réalisé, il ne pourra pas résister au poids ou à la charge de l’ouvrage. Dans ce cas de figure, ce dernier finira par s’écrouler ou par s’effondrer. Cependant, un terrain bien terrassé ne souffrira d’aucune zone de faiblesse. De plus, il bénéficiera d’une bonne assise. Enfin, la répartition de la charge de l’ouvrage sur la fondation ne posera aucun problème.

Les végétaux ou pousses d’arbres peuvent aussi occasionner de graves dégâts à une construction. En effet, ils sont capables de fissurer toute une fondation et ainsi, mettront en péril sa solidité. Cependant, un terrassement de fondation bien réalisé va fonctionner comme une barrière qui protègera l’ouvrage de telles incursions de végétaux. 

Les travaux de terrassement de fondation sont aussi le moment de préparer l’installation les futurs ouvrages d’évacuation des eaux, les canalisations ou les raccordements électriques. 

À tout ceci, il faut ajouter qu’une fois les travaux de construction terminée, il est pénible de rattraper les défauts de terrassement. 

Alors, pour éviter toutes ces situations, il faudra suivre rigoureusement les différentes étapes de la réalisation d’un terrassement de fondation. Mais encore faut-il connaître le budget à prévoir pour une telle entreprise. 

prix Terrassement de fondation

Prix du terrassement d’une fondation

Anticiper sur le coût du terrassement de sa fondation constitue l’une des premières choses à faire avant de se lancer. D’une part, cela vous offre une sérénité dans votre projet immobilier. D’autre part, vous éviterez les temps d’arrêt éventuels qui peuvent porter atteinte à la robustesse de la fondation. Alors, les critères pour un devis complet sont entre autres :

  • le relief du terrain à terrasser,
  • la pédologie,
  • la profondeur à considérer, 
  • l’utilisation éventuelle d’engins,
  • la quantité de terres et gravats à déplacer,
  • l’accessibilité du chantier,
  • la main d’œuvre,
  • La dimension des fouilles ou tranchées de fondation.

Retenez aussi que le prix du terrassement de fondation est estimé en m2 ou en m3. Surtout, il varie généralement entre 30 et 60 euros HT par m3. 

Les étapes d’un terrassement de la fondation

Le terrassement regroupe tous les travaux préliminaires à l’édification d’un ouvrage. En effet, il prépare le sol à accueillir le nouvel ouvrage dans les meilleures conditions. Ainsi, sa bonne réalisation passe par différentes étapes cruciales.

La préparation du sol 

Pour s’assurer d’un bon terrassement de fondation, il est évident de bien préparer la surface destinée à accueillir l’édifice. Cela étant, les travaux de préparation consistent essentiellement au nivelage et au piquetage du terrain. En outre, cette première étape n’est réalisée que par un géomètre et vous permet d’obtenir :

  • Un terrain bien délimité qui répond aux dimensions de l’ouvrage ;
  • Des endroits préférentiels pour les tranchées, fouilles et canalisations ;
  • Un chantier à l’abri de tout conflit domanial avec votre entourage.

Aussi, la préparation du sol permet d’identifier les zones surélevées et affaissées. Ces dernières feront respectivement objet de déblai et de remblai pour obtenir une surface plane et prête pour la deuxième étape. 

L’excavation 

Cette opération peut être confiée à une entreprise de terrassement de fondation. Ici, il s’agit d’enlever le volume de terre en surplus afin d’obtenir une surface de niveau. Ces travaux de terrain peuvent nécessiter l’intervention de certaines machines comme :

  • Le Bulldozer,
  • La Décapeuse,
  • La Pelle mécanique,
  • Le Chargeur.

Lorsque le terrain est enfin bien aplani, on passe à l’étape suivante.

La construction des fouilles et tranchées 

À ce stade, il faut creuser certaines parties du sol pour obtenir des fouilles bien spécifiques ou des tranchées. Selon leurs dimensions, certaines serviront d’accueil à la fondation quand d’autres recevront les différentes canalisations. Par ailleurs, les fouilles sont de plusieurs types. On distingue celles qui sont :

  • En rigole : elles ont généralement une profondeur de 1 m au maximum pour une largeur de 2 m. Comme les tranchées, elles sont souvent réalisées pour recevoir les canalisations ou les semelles de fondations. 
  • En puits : elles peuvent être très profondes et sont adaptées pour certains ouvrages spécifiques
  • En pieux : ces fouilles sont idéales pour recevoir des charges ponctuelles 
  • Superficielles : c’est le cas des radiers où la largeur de la fouille dépasse 2 m pour une longueur inférieure à la moitié de la largeur.

Aussi, pour prévenir les éboulements, les fouilles de fondations peuvent bénéficier d’un blindage ou d’un coffrage de moindre qualité. Mais, lorsque le terrain est sécurisé, vous pouvez opter pour des fouilles en pleine masse. 

L’évacuation des eaux 

Cette partie du terrassement de fondation facilite le ruissellement des eaux de pluie. À cet effet, une pente de 5 % est indiquée. Elle est ensuite limitée par un canal en béton au bout du terrain. De même, c’est au cours de cette étape que sont installés les drains et les regards conformément aux profondeurs tolérées par la règlementation.

Le décaissement des voies et chemins d’accès 

Les travaux de terrassement impliquent ensuite de définir les voies et chemins d’accès. Qu’il s’agisse de l’entrée de la maison ou celle du garage, ces lieux stratégiques doivent être délimités au cours du décaissement. En d’autres termes, il s’agit à cette étape de décaper le volume de terre excédentaire pour mettre en place les accès souhaités. 

Une dameuse servira par la suite pour entasser la surface décapée. Par ailleurs, les outils utilisés lors de cette phase sont variables. Il peut s’agir de pioches ou brouettes pour les espaces moindres. Les plus vastes accès nécessiteront quant à eux, des tractopelles, des camions et bennes.

La viabilisation 

Comme son nom l’indique, cette phase permet de « donner vie à l’ouvrage ». En effet, c’est au cours de sa réalisation que sont apportées l’électricité, la fourniture de gaz ou l’eau.

Toujours lors de ces travaux, les chemins pour la connexion des tuyaux de tout-à-l’égout, les lignes téléphoniques et celles d’accès à Internet sont identifiés. De même, cette étape prend en compte la sécurisation des câbles ainsi que l’identification des différents réseaux. Quant à la mise en place de la fosse septique, elle suit des normes publiques qu’il faudra prendre en compte.

La pose du film géotextile et le remblaiement 

Il s’agit de la dernière étape du terrassement de fondation. Elle débute par la mise en place d’un film géotextile au sol. Ce dernier permet d’éviter la repousse des végétaux et donc les fissures éventuelles. De même, une telle pose évite un mélange risqué entre l’encaissant et la partie inférieure de l’ouvrage. 

Vient après le remblaiement qui constitue la dernière étape de terrassement de fondation. Elle consiste au remplissage des drains et autres réseaux de canalisation. Le matériau utilisé pour boucher ces trous peut être successivement les pierres, les gravillons et le sable. Cela permet d’obtenir un lit de stabilisation pour l’édifice. Enfin, l’action d’une dameuse permettra d’obtenir une surface compacte et bien terrassée.

En outre, cette dernière partie du terrassement n’est réalisable que si la commune d’appartenance de l’ouvrage l’autorise compte tenu des plans d’inondations. 

Alors, une fois les étapes connues, plusieurs personnes peuvent être tentées par le terrassement de leur fondation, mais qu’en est-il réellement ?

terrassement

Pourquoi embaucher une entreprise de terrassement pour la fondation?

Plusieurs raisons militent en faveur des entreprises de terrassement pour la fondation. En effet, ces dernières sont :

  • Qualifiées : une entreprise de terrassement saura quoi faire pour que votre ouvrage ne souffre d’aucun défaut. Vous êtes ainsi à l’abri des risques de tassement, de glissement ou d’effondrement de votre maison.
  • Responsables : vous êtes certain de réceptionner votre ouvrage selon les délais prévus. Ces entreprises comprennent l’importance de tels travaux et sauront vous offrir une terrasse adaptée à votre futur ouvrage.
  • Disponibles : vous pouvez confier vos attentes et vos craintes à ces spécialistes du terrassement de fondation. Ils vous épauleront tout au long des travaux et vous aideront à faire les meilleurs choix possible.

Réussir le terrassement de sa fondation, c’est s’assurer de la solidité de l’ouvrage. Par conséquent, il faudra en confier la réalisation aux professionnels. Ces derniers sauront respecter les étapes du terrassement pour une construction de qualité.  

Votre PUB ici.