Comment faire la surfaçage du béton?

surfaçage du béton

Matériau incontournable dans le domaine du bâtiment, le béton a longtemps été utilisé pour fabriquer des éléments structurés d’édifices.

Mais, depuis quelques années, il est très sollicité par les professionnels du bâtiment pour son rendu esthétique ainsi que pour les nombreuses possibilités en matière de finitions.

Quelle que soit l’utilisation qu’on en fait, le surfaçage du béton est capital, et ce, pour des raisons aussi bien techniques qu’esthétiques.

Qu’est-ce que le surfaçage du béton ?

Le surfaçage du béton consiste à travailler la surface du béton pour la rendre plus compacte afin qu’elle soit plane et lisse.

surfaçage du béton lissage avec l'hélicoptère
surfaçage du béton lissage avec l’hélicoptère

Suivant le rendu esthétique désiré, on peut compléter le surfaçage du béton par la pose du béton décoratif de son choix (du béton imprimé, https://pavex.be/beton-desactive/, béton bouchardé, béton lissé, béton poli, etc.).

Les professionnels du bâtiment procèdent au surfaçage dans le cadre de la construction de nouvelles structures. Le surfaçage se fait également en cas de travaux de rénovation de sols en béton.

Dans le cadre de la construction de nouvelles structures, la mise en œuvre du surfaçage est nécessaire en cas de sols en bétons intérieurs destinés à demeurer à l’état brut, en vue de l’élimination des aspérités et du gommage de la rugosité du matériau.

Lors des travaux de rénovation de sols en béton, la technique du surfaçage permet de rétablir la surface du béton (endommagée) en la rendant lisse dans la mesure du possible.

Les instruments manuels pour le surfaçage du béton : la taloche et la lisseuse

La taloche et la lisseuse sont les deux outils manuels généralement utilisés par les maçons pour l’aplanissement de la surface du béton.

On mise sur la taloche en bois, puisque la taloche en plastique a tendance à trop tirer le béton.

Il faut noter que la lisseuse est munie d’un grand manche qui permet le traitement de la surface du béton sans avoir à la piétiner.

Comment cela se passe-t-il concrètement ?

  • On tire le béton par bandes d’environ 60 à 70 cm après l’avoir coulé.
  • On taloche le béton au fur et à mesure qu’on le tire (un coup de main est nécessaire à cette étape afin d’éviter les aspérités et les vagues).
  • Enfin, la surface du béton est lissée.

Il faut noter que le talochage donne un rendu en petits grains de surface, tandis que le lissage donne un rendu lisse.

Pour être plus efficace au moment du talochage et du lissage, on peut disposer d’une passerelle en vue d’accéder facilement aux zones de traitement.

Par ailleurs, on peut obtenir une surface de béton encore meilleure par une certaine application du quartz et de la poudre de ciment, pendant le lissage : effet miroir garanti!

surfaçage du béton lissage avec lisseuse
surfaçage du béton lissage avec lisseuse

Les instruments mécaniques pour le surfaçage du béton : l’hélicoptère

Encore appelé truelle mécanique ou lisseuse mécanique, l’hélicoptère est constitué de plusieurs pales guidées par un moteur.

Il possède aussi un manche pliable qui réduit l’encombrement.

La surface de béton obtenue au moyen de l’hélicoptère peut être talochée ou lissée selon le choix, étant donné que l’instrument dispose aussi bien de taloche que de lisseuse.

Comment cela marche-t-il concrètement ?

Le béton peut être travaillé dès lors qu’il est assez résistant pour porter son homme (monter dessus). Il doit donc avoir rejeté son eau.

Il faut noter que le temps d’attente peut varier suivant la météo. Généralement, il faut compter 2 à 3 heures minimum et 6 heures maximum.

Toutefois, en période estivale, le temps d’attente peut chuter jusqu’à 1 heure !

Définition du timing

Attention : il est énormément capital de déterminer le temps d’attente. Lorsque le surfaçage est effectué au-delà du temps requis, le béton est dur à travailler et ne sera donc pas correctement lissé.

Si par contre on procède au surfaçage avant le temps nécessaire, le béton ne pourra pas supporter le poids de l’hélicoptère.

Après la définition du timing, plusieurs passages sont réalisés avec l’hélicoptère en vue du talochage et du lissage de la surface du béton.

La fonction de talochage de l’hélicoptère est remplie par ses pales d’ébauche qui font entrer à l’intérieur du béton les granulats.

La fonction de lissage est assurée par les pales de finition. Il existe par ailleurs des hélicoptères dotés de pales mixtes assurant à la fois la fonction de talochage et lissage.

Ces appareils sont plutôt silencieux et peuvent donc être employés à l’intérieur d’une maison, sans importuner l’entourage.

Ajoutons pour finir que pour le surfaçage parfait du béton à l’aide d’hélicoptère, une bonne maitrise de l’outil mécanique est nécessaire avec Pavex.

Des conseils pour réussir le surfaçage du béton

Le surfaçage du béton requiert un certain nombre de dispositions à prendre pour des finitions parfaites.

  • Concernant la préparation du sol : la propreté du sol à surfacer est une règle importante à observer avant de procéder au surfaçage mécanique, étant donné qu’il n’a pas toujours les propriétés nécessaires à une parfaite adhésion des produits. On peut effectuer le nettoyage en utilisant diverses méthodes (nettoyeur à haute pression, sablage ou projection du sable et grenaillage ou projection de la grenaille).
  • Concernant la qualité du béton : afin d’éviter les mauvaises surprises (risque de microfissurations), il est essentiel de s’assurer de la qualité du béton utilisé. En cas de travaux de rénovation, un test de dureté doit être réalisé. En ce qui concerne les nouvelles constructions (bétons frais), il faut prendre en compte un certain nombre de critères (ouvrabilité du béton, résistance du béton, propriétés des granulats utilisés, etc.).
  • Concernant le bétonnage : il doit être effectué à bonne température. Lorsque la température est froide (-5 °C) ou trop élevée (au-delà de 35 °C), le bétonnage ne peut avoir lieu. Et pour éviter toute marque disgracieuse de reprise, il doit être effectué en une seule fois. Enfin, pour éviter toute déformation, un temps de séchage d’environ 6 heures doit être observé avant le surfaçage du béton.
  • Concernant le matériel : en cas de surfaçage au moyen d’outil mécanique, l’hélicoptère composé de plusieurs planes doit être passé sur la surface du béton à plusieurs reprises, jusqu’à l’obtention d’un rendu plus ou moins lisse.
lissage béton
lissage béton

Colorants ou du quartz

Pour un rendu encore plus esthétique de la surface du béton, il faut noter qu’on peut introduire des colorants ou du quartz au moment du surfaçage à l’hélicoptère.

On peut également appliquer une fine couche de pâte de ciment colorée (appelée topping) avant de faire passer l’hélicoptère sur la surface du béton.

Pour finir, il est judicieux de confier le surfaçage de votre béton à des professionnels du domaine. Cela vous évitera toutes sortes de mauvaises surprises.

  • Le surfaçage de béton frais (en cas de nouvelles constructions) est l’affaire de spécialistes en dallage.
  • Le surfaçage de sol endommagé (en cas de travaux de rénovation) est l’affaire d’applicateur agréé par les fabricants de machines ou de techniciens.
  • Côté prix, suivant la surface à traiter, il faut prévoir entre 25 et 30 euros le mètre carré. Si vous avez un projet de construction ou de rénovation, vous pouvez faire des comparatifs en ligne pour trouver un bon professionnel de surfaçage du béton au meilleur prix. Vous profiterez ainsi d’une prestation de qualité à moindre coût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *