Pourquoi isoler le vide sanitaire? Avantages et Prix.

isolation du vide sanitaire

Nous avons l’habitude de prendre soin de la déco et même de la température interne. Cependant, il y a une partie de la maison toute aussi importante que nous oublions souvent de contrôler. Il s’agit du vide sanitaire.

Dès lors, vous devez également prendre toutes les dispositions pour protéger cet endroit de l’humidité. Ceci revient à choisir la bonne méthode pour l’isolation du sol et à savoir ce que cela pourrait vous coûter.

Qu’est-ce que c’est, l’isolation du vide sanitaire?

 Généralement, la construction de nos maisons ne se fait pas directement sur le sol. Les spécialistes dans le domaine laissent toujours une certaine distance entre la terre et le sol de votre habitat.

C’est cet espace inhabitable et de quelques centimètres seulement, que l’on appelle vide sanitaire. Ainsi, certaines personnes n’en ont même pas connaissance. Pourtant, vous devez y prêter la plus grande attention. Car, le sol est la base de tout bâti.

S’il laisse échapper trop de vapeur d’eau, la moisissure et d’autres bactéries peuvent apparaître. La conséquence étant la décomposition de votre sol ou pire encore, les inondations qui viendront fragiliser la fondation.

Vous devez envisager un écart entre le terrain sur lequel votre logement est construit et le sol du rez-de-chaussée. Autrement dit, l’espace qui se trouve sous votre maison.

Ce vide sert de barrière naturelle contre l’humidité qui pourrait remonter et affecter votre plancher. Il n’est pas très grand, et peut mesurer entre 20cm et 1,80m. Les dimensions varient en fonction de la qualité du sous-sol et du type d’habitation.

C’est un lieu vital. Il doit être à cet effet ventilé grâce aux bouches d’aération. Des  canalisations d’eau et de gaz peuvent également passer dans cet espace. Bien que le vide sanitaire protège déjà le plancher, il est toujours primordial de l’isoler. Car, il faut éloigner le plus possible le risque des agressions extérieures.

Pourquoi et comment isoler le vide sanitaire?

Vous devez absolument isoler le vide ventilé afin de réduire les pertes de chaleur par le sol. C’est vrai que celui-ci joue déjà le rôle d’isolant. Mais, il est prudent d’en placer d’autres pour plus de sécurité.

Cela dit, l’isolation thermique est une opération qui vise à maintenir une bonne température en dessous de votre bâti. Ceci vous fera faire des économies en termes d’énergie à l’intérieur de la maison.

Vous pouvez faire recours à deux techniques d’isolation. Elles sont tributaires de l’accessibilité et de la hauteur du vide. Si cet espace est facilement accessible, la méthode utilisée ne sera pas la même avec l’autre possibilité. C’est évident ! Dès lors, vous devez d’abord tenir compte de ces critères essentiels.

Lorsque le vide est accessible

Dans ce cas, l’écart entre la terre et le sol du rez-de-chaussée est assez grand pour permettre à quelqu’un d’entrer. Vous pouvez ainsi procéder à l’isolation par le bas. Il est question de pénétrer sous le plancher, étant donné que le vide a une bonne hauteur.

Soit au moins 45 cm. Autrement dit, cela consiste à y placer les objets étanches. Par exemple, on a les panneaux isolants fabriqués à base de polystyrène extrudé ou polyuréthane et équipés d’un pare-vapeur. Ce dispositif se charge d’éviter la condensation de l’humidité dans l’isolant.

Vous pouvez également employer la mousse polyuréthane comme beaucoup de personnes actuellement. Cette dernière ne nécessite pas énormément de travaux et donc moins coûteuse. C’est l’outil qu’il vous faut si le bas de votre plancher est jonché de canalisations. Car, il permet de couvrir efficacement le vide.

C’est le plan le plus simple parce qu’il n’y a pas besoin de détruire le revêtement de votre sol pour réaliser l’opération. De plus, il comble parfaitement tous les recoins de l’espace.

Lorsque le vide n’est pas accessible

Ici, l’écart ne permet pas de ramper dans le trou pour y effectuer des travaux. Soit au plus 40 cm. Il faut donc recourir à la technique de l’isolation par-dessus. En effet, l’inaccessibilité du vide sanitaire ne signifie pas l’absence de solution.

Le cas échéant demande à ce que vous remplissez partiellement cet espace à l’aide d’un isolant léger. Par rapport à la méthode précédente, il y a quelques pertes de chaleur. Les granulés ou les flocons de laine de verre sont les plus utilisés. Ils sont déversés au-dessus du plancher.

C’est l’idéal quand il y a des inondations dans le sous-sol. Car ces isolants restent à la surface et empêchent l’eau de remonter.

isoler vide sanitaire

Pourquoi isoler ? Avantages et inconvénients

Le vide ventilé est un coin important de votre maison. Dès lors, il doit être isolé pour assurer la protection du terrain sur lequel votre bâtiment est construit. Voici quelques avantages :

Avec le temps, certaines bactéries peuvent se développer sous votre maison. Ceux-ci contribuent à la décomposition du sol de votre rez-de-chaussée. C’est ce qui fait remonter à la surface des odeurs nauséabondes.

L’isolation thermique permet ainsi de se débarrasser d’eux afin d’assurer à votre maison plus de longévité. Vous aurez désormais le sentiment de vivre sur un terrain sain.

Il n’y aura plus de pertes de chaleur dans votre vide. Ce qui signifie plus d’humidité ! Lorsque le bas de votre plancher est isolé, la température en dessous est agréable et reste aussi constante. Ceci a un grand impact dans la maison, car elle assure en hiver une chaleur homogène dans toutes les pièces.

Le plus grand bénéfice de cette opération est l’économie d’énergie. En effet, l’isolation du vide sanitaire réduit en moyenne 10 à 15% de votre énergie sur votre facture.

Ceci s’explique par le fait que vous évitez le chauffage inutile. Car, votre logement conserve déjà une bonne température interne. Vos dépenses se trouvent amoindries.

Un bâtiment isolé a également une grande valeur marchande. Les clients savent que c’est une garantie de la durée et de la qualité de l’immobilier.

Cependant, ce processus n’est pas sans limite. Il y a certains inconvénients liés à l’isolation thermique. Votre revêtement peut être détruit si l’espace souterrain est inaccessible.

Cela reviendrait à élargir dans le temps les travaux. Vous serez obligé d’aller loger ailleurs durant la réalisation de l’opération. D’autre part, il y a un certain risque à répandre des isolants en polystyrène dans le sous-sol. C’est après tous des produits chimiques. Il s’agit tout de même d’une forme de pollution.

Quels sont les risques d’un vide sanitaire non isolé?

Lorsqu’il n’y a pas d’isolation, cela pourrait engendrer de graves dégâts. Ainsi, le vide sanitaire constitue naturellement une barrière contre l’humidité. Sauf qu’au fil du temps son efficacité peut être remise en cause.

Vous aurez donc sous votre plancher un excès d’eau qui pourrait favoriser le développement de la moisissure. Ces agents bactériens, situés dans le vide pourraient fragiliser la fondation de votre maison. Ils vont parfois jusqu’à attaquer les murs.

C’est vraiment dangereux pour votre sécurité. De plus, votre santé est menacée, parce que vous respirez les mauvaises odeurs à longueur de journée. Cela va sans dire du froid qui se propage à l’intérieur pendant l’hiver. Il est donc impératif que vous pensiez à isoler votre espace souterrain.

Quelle méthode choisir pour l’isolation du vide sanitaire?

La meilleure méthode est difficile à déterminer. Vous devez prendre en considération certains critères essentiels. C’est le cas du type de logement dans lequel vous habitez et de la facilité d’accès ou non à votre vide sanitaire.

C’est donc dire qu’avant de choisir la technique à employer, vous devez toujours regarder ces détails importants. Le mieux est de faire appel à un spécialiste du domaine. Il étudiera les conditions de votre bâtiment, puisque c’est cette analyse qui déterminera le type d’isolation à mettre en œuvre.

Vos moyens financiers sont également un facteur déterminant dans votre choix.  Ainsi, la seconde méthode exige plein de travaux, ce qui signifie plus de dépenses. Pour un résultat optimal, vous devez combiner ces deux stratégies.

Il est alors possible d’utiliser les matériaux étanches de la deuxième technique dans le cas où le vide est accessible. Cependant, l’inverse n’est pas toujours réalisable voire pas du tout.

Quel prix faut-il compter pour isoler un vide sanitaire?

Le prix des travaux varie en fonction de quelques éléments. Il s’agit de la méthode que vous choisirez, de la taille de votre vide et du matériau isolant à utiliser. Le coût moyen de l’isolation thermique se situe entre 15 et 60€ par mètre carré.

Cela dit, tout dépend de la grandeur de la tâche à effectuer. Dans ce tarif, sont comptés les frais exigés par l’artisan ou le professionnel. Car, la pose de l’isolant et le déplacement de ce dernier (parfois) sont payants.

En ce qui concerne le vide facilement accessible, prévoyez entre 15 et 40€/m², la pose étant comprise. Dans le cas où vous optez pour l’isolation par-dessus, le coût est différent. Vous devez ainsi réserver environ 60€, voire plus que cela. Tout dépend de l’étendue du travail à réaliser.

Cette estimation du coût de l’opération tient compte, comme il a été dit plus haut, du type d’isolant. Il existe alors des indicateurs de prix pour chaque matériau étanche.

Par exemple, la mousse isolante coûte entre 25 et 35€/m 2. Pour les panneaux en polystyrène et polyuréthane, le tarif se situe entre 20 et 40€. Quant aux granulés ou flocons, ils s’achètent à partir de 20€.

L’isolation du vide sanitaire est indispensable pour protéger votre maison de l’humidité. Plusieurs méthodes sont disponibles pour mettre en œuvre cette opération.

C’est à vous de prévoir les moyens financiers conséquents et surtout de recourir à un spécialiste. Ne perdez plus de temps ! Il est même préférable de procéder à l’isolation avant de vous installer dans votre bâtiment.

Retour en haut

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/pavexsol/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420