Comment faire le ragréage autolissant? Tout savoir.

ragréage autolissant
Votre PUB ici.

Vous êtes certainement confronté à une situation nécessitant du ragréage auto-lissant du sol ou vous en êtes actuellement en pleine situation.

Le présent article à vous informer sur le ragréage autolissant, les différents sols sur lesquels il peut s’appliquer, les étapes à suivre pour le réussir, le ragréage du carrelage aussi bien intérieur qu’extérieur, le prix de ragréage et les différents conseils et recommandations à propos de l’application de ragréage.

Définition ragréage autolissant

Le ragréage permet d’installer une couche pour correction des différents défauts auxquels le sol est exposé, notamment en cas d’un sol en béton, en carrelage ou en parquet.

Il constitue l’étape ultime de la finition des grands travaux. Il s’avère nécessaire de mentionner que la ragréage peut s’effectuer aussi bien sur un sol nouveau que sur un sol rénové ou brut.

Le ragréage ne s’étale que sur une faible épaisseur tout en permettant de corriger les petits défauts du sol, dans le sens où les imperfections (creux ou bosse, à titre d’exemple) qui doivent être corrigées ne doivent pas dépasser une hauteur de 30 mm. A défaut, il sera nécessaire de réaliser une chape.

Le ragréage auto-lissant signifie que le produit utilisé permet de lisser la surface systématiquement sans besoin d’une spatule.

Dans ce sens, les produits permettant de réaliser un ragréage auto-lissant se présent sous forme de poudre mélangée avec de l’eau.

A signaler que plusieurs types de produits de ragréage existent, notamment des produits de poudre à incorporer après l’application d’un primaire d’adhérence, des produits bi-composants incluant une poudre et une résine à mélanger avec de l’eau et des produits mono-composants incluant une poudre à mélanger également avec de l’eau.
A signaler qu’il existe également des produits de ragréage autonivelant.

ragréage autonivelant

Comment faire le ragréage auto-lissant?

Pour effectuer un ragréage auto-lissant, il est vivement recommandé de suivre les étapes suivantes :

  1. Contrôle de l’état du sol : avant de procéder à un ragréage auto-lissant, il s’avère nécessaire de vérifier si le sol est compatible à cette opération. En effet, si les défauts présent sur le sol sont très grands, un ragréage ne servira à rien et dans ce sens, il va falloir faire recours à une chape ;
  2. Préparation du sol : la deuxième étape consiste à s’assurer que le sol sur lequel le ragréage sera appliqué est bien propre, sec et rigide. En outre, il faut éliminer toute substance pouvant nuire à l’adhésion du produit de ragréage au sol, tels que les produits de cure de béton ou l’huile ou toute autre substance similaire. Eventuellement, éliminer les tâches de graisse avec un détergent suivi par un rinçage ;
  3. Application du primaire d’accrochage : avant l’application du mortier contenant le produit du ragréage autolissant, il est nécessaire d’appliquer un primaire d’accrochage avec un rouleau ou un pinceau, notamment pour les sols très poreux. Ensuite, laisser le sol sécher ;
  4. Préparation du mortier : au cours de cette étape, mélanger le produit de ragréage avec de l’eau, puis agiter manuellement ou moyennant un malaxeur électronique jusqu’à obtention d’une pâte homogène ;
  5. Versement du mortier de ragréage : verser la pâte sur le sol tout en réglant l’épaisseur avec une lisseuse ou un râteau sans avoir besoin à lisser la surface. Dans le cas où l’épaisseur du mortier est importante, il est possible d’utiliser un rouleau débulleur ;
  6. Temps de séchage : Selon le produit de ragréage utilisé, il est nécessaire de bien respecter le délai de séchage avant de réaliser une quelconque opération sur la surface. A titre d’illustration, il faudra en moyenne 4 à 12 heures avant de poser une moquette ou un carrelage et 72 à 168 heures avant de peindre la surface en question.

Peut-on faire un ragréage auto-lissant sur du carrelage?

Cette question revient souvent auprès des personnes désireuses d’appliquer un ragréage auto-lissant et la réponse courte est oui.

Il est effectivement possible d’appliquer un ragréage auto-lissant sur du carrelage bien qu’il est nécessaire de prendre en considération un certain nombre de précautions: Dans un premier temps, il faut bien nettoyer le carrelage en éliminant toutes les tâches pouvant nuire à l’adhésion du produit de ragréage.

Ensuite, appliquer un primaire d’adhésion qui permettra au produit de ragréage de bien coller au carrelage. Finalement, applique le mortier de ragréage tout en respectant le temps de séchage selon la nature de l’opération à réaliser, et ce, comme mentionné ci-dessus (Cf. dernier point du « Comment faire le ragréage auto-lissant ? »)

Dans le cas d’un carrelage extérieur, la méthode de ragréage est essentiellement la même bien qu’il faut faire attention au niveau du choix de produit de ragréage.

En effet, il existe des produits de ragréage dédiés exclusivement au carrelage extérieur. A noter que pour délimiter la surface de ragréage, il serait recommandé de déployer des planches de coffrage  pour ne pas laisser le produit de ragréage déborder.

Quel est le prix par m²?

Le produit de ragréage est vendu en sac et coûte en moyenne entre 10 et 30 euros. A noter qu’il faudra un sac de ragréage de 25 kg pour chaque 5 m².

Réalisé par un professionnel, le ragréage pourrait coûter entre 10 et 20 euros par m² incluant le primaire d’adhésion. Le cas échant, le prix variera entre 3 et 10 euros par m².

Devis gratuit!

Obtenez le meilleur prix/m2 pour votre projet!

Demandez votre devis

Conseils d’application du ragréage autonivelant

Dans le cas de l’application d’un ragréage, en mode bricolage maison, il est nécessaire de prendre les mesures de sécurité suivantes:

  • Etre muni des équipements de protection, notamment les gants, les vêtements de protection et les lunettes ;
  • Eviter à tout prix de respirer les produits de ragréage et les poussières dégagées de l’opération.

Par ailleurs, il est vivement recommandé de faire appel aux services d’une entreprise spécialisée. Cette décision permettra d’éviter des surcoûts liés aux différents équipements qui peuvent vous être nécessaire (malaxeur électrique, rouleau débulleur, lisseuse…).

En outre, ladite décision garantit la réussite de l’opération de ragréage sans pour autant risquer d’avoir des conséquences inattendues.

Votre PUB ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *