Tout savoir sur les fondations en béton

fondations en béton

Bien bâtir une maison revient à mettre un point d’honneur sur la mise en place de sa fondation. Il existe différents types de fondations.

La prise en compte des facteurs comme les descentes de charges, le climat, le vent, la neige ou le gel dans le processus de construction d’une fondation peut garantir la consolidation de l’édifice que l’on projette bâtir.

Cet article fait le tour complet de la question de la fondation en béton.

Quels ouvrages nécessitent la réalisation des fondations en béton?

La fondation en béton s’utilise généralement pour :

  • La construction d’une maison ;
  • L’aménagement d’un muret ;
  • La construction d’une clôture ;
  • La construction d’un abri de jardin, d’un puits, etc.

Quels sont les différents types de fondations en béton?

Il existe plusieurs types de fondations. On peut distinguer celles qui sont caractérisées par leur profondeur et les fondations faites pour les zones exposées aux secousses sismiques.

preparation fondations

Les fondations en béton caractérisées par leur profondeur

On distingue les fondations profondes, les semi-profondes et les fondations en béton superficielles.

  • Les fondations profondes fondent un bâtiment sur un sol dont la couche superficielle n’est pas suffisamment résistante. Elles peuvent avoir une profondeur pouvant aller jusqu’à six mètres.
  • Les fondations semi-profondes sont beaucoup plus utilisées sur un sol stable en faible profondeur, « entre trois et six mètres ». Le phénomène de gel et de dégel n’atteint pas une bâtisse assise sur une fondation semi-profonde.
  • Les fondations superficielles se réalisent sur des sols de bonne portance susceptibles de supporter les charges du bâtiment. Selon l’ouvrage de réalisation, elles peuvent prendre le nom de plots de fondation, de radier, de semelles filantes ou linéaires, etc.
            

Les fondations en béton parasismiques

La survenue d’un séisme peut créer des dégâts importants entre un bâtiment et sa fondation.

Les fondations parasismiques réduisent ces genres de déconvenues, en usant des matériaux qui amortissent les vibrations.

coffrage fondations en béton

Comment mettre en place les fondations en béton?

Les différentes étapes à suivre sont :

  • Étudier le sol

L’étude géotechnique permet de rassembler des informations sur la qualité du terrain devant accueillir l’ouvrage. C’est en effet sur la base des informations recueillies que l’on pourra choisir au mieux le type de fondation pouvant correspondre au bâtiment que l’on veut construire.

  • Préparer un plan de fondation

Il consiste à se rapprocher de la municipalité et du cadastre afin d’obtenir les différents permis et certificats de construire.

Il permet également de connaitre les renseignements officiels relatifs aux limites du terrain devant abriter la fondation.

C’est le moment de nettoyer le terrain et de vérifier l’emplacement de la fondation afin de l’aplatir lorsqu’il n’est pas à niveau.

Il faut ensuite marquer l’emplacement des tuyaux afin de ne pas endommager les conduits d’eau, de gaz et d’électricité.

  • Creuser un trou et installer les barres de renfort

Il faut d’abord commencer par creuser, à l’aide d’un tracteur de préférence, la partie du terrain sur laquelle l’on entend construire la fondation en béton.

Pour que cela soit plus pratique, le trou devant accueillir la semelle de fondation doit être beaucoup plus large que la semelle elle-même, puis doit avoir une profondeur d’un mètre au moins et une largeur de 60cm sur 60.

Ensuite, il faut installer les barres correspondantes en prenant le soin de les maintenir contre les attaches. Ces dernières doivent être espacées de 60cm les unes des autres et de 30cm des coins.

  • Verser la première couche de béton et lisser

Après un mélange parfait des différents éléments du béton, il faut couler entre 40 ou 50cm de hauteur la première couche.

On s’assure ensuite que la surface du béton coulé soit bien lisse en évitant les crevasses et les fissures à l’aide d’une taloche et d’un niveau.

  • Installer les murs des fondations en béton

C’est généralement des cadres de bois en forme de planche qui servent à couler les murs des fondations.

Pour une longueur de 60cm et une épaisseur de 2 à 4 cm, ils doivent être disposés de manière à ce qu’il ne reste pas d’espace entre eux.

Ensuite, il faut préparer le béton dans une bétonnière et couler successivement les murs tout en y installant des piquets afin d’éviter qu’ils ne bougent : « l’installation des piquets revêt une importance capitale particulièrement lorsqu’on coule le béton à côté d’anciennes fondations en béton ».

Dès que le béton se sèche, il faut rapidement retirer les planches et vaporiser la surface avec un enduit de protection qu’on trouve dans les magasins de bricolage.

  • Couler les fondations en béton

Ici, il faut verser un mélange de gravier, de sable et de roches concassées dans l’espace entre les murs et veiller à ce qu’il fasse 2cm d’épaisseur.

L’usage d’une feuille de polyéthylène par-dessus le mélange est indiqué, pour bloquer la vapeur d’eau qui existe entre le sol et les fondations afin d’éviter des fissures.

Il faut ensuite installer des grillages et des barres conformément aux directives de la législation en vigueur dans la région. Afin d’éviter l’accumulation de l’eau sous les fondations, c’est conseillé d’installer le chauffage au sol et la tuyauterie.

Il ne reste qu’à couler la fondation en béton en utilisant la taloche et la déligneuse pour la travailler. Avant que le béton ne sèche, il faut installer à moitié des boulons d’ancrage afin de maintenir en place le bâtiment sur la chape des fondations.

Les fondations en béton se sèchent généralement qu’après une semaine environ. Enfin, il faut savoir que ce ne sont pas les fondations qui se fixent au sol ; elles doivent plutôt être construites sur un sol stable.

Coulage béton en fondation

Quelques conseils pour les bonnes fondations en béton

Voici quelques conseils pour vos fondations !

  • La construction d’une fondation en béton pour une maison est l’apanage des professionnels. Il faut donc apprendre à construire les fondations pour un abri de jardin ou une clôture lorsqu’on est amateur. Ce n’est donc qu’après une certaine expérience que l’on pourra se lancer dans la construction d’une fondation en béton pour une maison.
  • Il est important d’étaler rigoureusement les matériaux pour la fondation tout en veillant à ce qu’ils aient la même hauteur.
  • Il est également important de savoir que vous avez la possibilité à n’importe quelle étape de la construction de faire appel à un professionnel en cas de difficulté. Il y va du respect de la législation de construction et de l’assise du bâtiment que vous projetez construire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *