Étapes pour couler une dalle en béton d’extérieur

Comment couler une dalle en béton

Voulez-vous réaliser une allée de garage, une terrasse ou un abord de piscine ?

Alors, vous devez savoir qu’il vous faut obligatoirement couler une dalle en béton.

Cela participe énormément à la solidité et à la longévité de votre projet. En effet, nombreux sont les travaux de construction ou d’aménagement extérieur qui demandent nécessairement de couler une dalle en béton.

Que cela soit pour une construction neuve ou pour un projet de rénovation, sa réalisation est indispensable.

Toutefois, ce n’est pas aussi facile que cela en a l’air. C’est loin d’être une opération facile.

Elle est très délicate, car la moindre erreur peut engendrer des fissurations à la longue et remettre en cause la beauté et la durabilité de votre sol.

Pour éviter ces désagréments, nous mettons à votre disposition cet article qui vous décrira comment faire pour couler une dalle en béton.

Pourquoi couler une dalle béton ?

Comme nous avons commencé à le préciser dès l’entame de l’article, la dalle de béton figure parmi les ouvrages incontournables dans la rénovation de plancher ou dans le cadre d’une construction neuve.

Il n’est pas rare de voir certains projets de construction se dérouler sans la phase de coulage de béton.

On en convient que c’est sûrement parce que les personnes qui s’en sont chargé ignorent l’importance de cette phase.

Pour votre information, la dalle en béton fait office de plancher porteur.

C’est elle qui contribue à sceller les fondations et à garantir la stabilité du sol.

Mélange de ciment, de graviers, d’eau et de sable, elle est généralement enrichie d’un film hydrofuge et d’un isolant, et cela, pour permettre le renforcement du sol ou de la structure.

Lorsque vous ne coulez pas une dalle en béton, votre sol est enclin à de nombreux problèmes.

Sachez que cette négligence peut remettre en cause l’esthétique et la robustesse de plancher.

D’énormes conséquences peuvent donc être liées à cet état de choses.

Etapes couler une dalle en béton

Quel est le matériel à utiliser pour réussir à couler une dalle en béton ?

Les instruments qui interviennent dans la construction d’une dalle en béton sont :

  • La bétonnière ;
  • La brouette ;
  • Le niveau à bulles ;
  • La corde ;
  • Un film polyane ;
  • Les piquets ;
  • La règle de maçon ;
  • La dame de maçon ;
  • Les pelles et autres instruments pouvant servir à creuser ;
  • Les planches de coffrage ;
  • L’huile de décoffrage ;
  • Les treillis métalliques.

Il ne faudra pas aussi oublier les ingrédients nécessaires pour couler une dalle en béton, à savoir : le sable, les gravillons, les pierres et le ciment.

Comment couler une dalle en béton ?

Dans cette partie, vous découvrirez les différentes phases indispensables pour couler une dalle en béton.

Nous tenons à vous préciser que ces étapes nécessitent un minimum d’expérience, puisque la maçonnerie n’est pas une improvisation.

Ne vous lancez surtout pas dans cet ouvrage si vous n’êtes pas sûr de vos compétences en la matière. Autrement, vous risquez de ne pas avoir le résultat escompté.

Les travaux de préparation pour couler une dalle en béton

Il est primordial de préparer le terrain avant de couler une dalle en béton.

La première chose à faire est la délimitation de la surface qui doit recevoir le béton.

On utilise une corde et des piquets pour le faire. On débarrasse ensuite la terre de tous les éléments qui pourraient être un handicap pour l’opération. Puis, on procède au décaissement.

Cela revient à creuser le terrain puisque la dalle en béton se pose en profondeur. La profondeur du décaissement doit être au minimum de 20 centimètres. 

Généralement, les professionnels optent pour 25 cm de profondeur. Utilisez une pelle et une bêche si la surface n’est pas trop grande.

Mais, si le terrain a une grande surface, il faudra se servir d’un engin de décaissement.

S’en suit alors la mise à niveau du sol encore appelé hérisson. Entreposez dans le trou du sable, du gravillon et des gravats.

Ces matériaux sont censés assurer la stabilité et la résistance de la dalle. Il faudra procéder au compactage du terrain en utilisant une dameuse ou une dame manuelle.

Vous pouvez aussi installer un film géotextile pour éviter la pousse des mauvaises herbes.

Vous réalisez maintenant le coffrage qui vous permettra de contenir le béton et de délimiter la dalle.

Il est constitué de planches sciées dont les dimensions devront correspondre à celles de la future dalle.

Toujours dans le souci d’assurer une bonne solidité au sol, les professionnels du bâtiment recommandent la réalisation d’un ferraillage ou d’une armature.

Il s’agit de treillis en acier que vous pouvez acheter dans les magasins spécialisés. Il devra être déposé au fond de chaque portion de coffrage.

Préparation terrain pour couler la dalle en béton

Le coulage du béton

Il commence par la préparation du béton. Vous avez la possibilité de le préparer manuellement ou en vous servant d’une bétonnière.

Si vous avez opté pour la deuxième méthode (celle qu’utilisent généralement les spécialistes du bâtiment), vous mélangez dans la bétonnière 1 seau de ciment pour 2 seaux de sables, 3 seaux de graviers et ½ seau d’eau.

Vous reprenez cela jusqu’à obtenir la quantité dont vous avez besoin. Une fois que c’est prêt, vous passez au coulage en lui-même.

Vous remplissez une brouette avec le béton obtenu dans la bétonnière. Vous allez le verser au milieu du coffrage.

En vous servant d’une règle en appui sur les planches de coffrage et les joints de dilatation, égalisez le béton.

Vous tirez la règle dans un mouvement de va-et-vient tout en reculant. Vous continuez à ajouter le béton et à effectuer le même mouvement avec la règle. 

Lorsque le béton va commencer à prendre, prenez une taloche afin de lisser la surface. Assurez-vous qu’elle soit bien plane.

Réalisez des mouvements circulaires pour cela. Après cette étape viendra le décoffrage. Si c’est une petite dalle en béton que vous avez coulée, vous pouvez enlever le coffrage après 24 h.

Le temps de séchage de la dalle est d’un mois au minimum. Mais, il peut aller à deux mois selon le temps.

Ne passez pas sur votre béton fraîchement coulé tant que le temps indiqué ne sera pas épuisé, et cela, même s’il vous semble sec.

Surveillez bien votre dalle pendant la période de séchage.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *