Béton hydrofuge: Caractéristiques. Prix. Usages.

Béton hydrofuge

Le béton hydrofuge fait partie des matériaux synthétiques les plus prisés des professionnels de la construction pour son imperméabilité, sa durabilité et son étanchéité optimale à l’eau.

Il peut être nécessaire d’ajouter au béton des adjuvants résistant à l’eau afin de le rendre plus imperméable. Il s’agit donc d’un type de béton quilimite fortement l’eau via le béton durci sous une pression.

Définition

Le béton hydrofuge est connu sous d’autres termes tels que mélange réduisant la perméabilité, mélange résistant à l’eau.

L’objectif d’un tel mélange est donc d’offrir une résistance et une densité structurelle parfaites tout en demeurant exploitable afin d’assurer un compactage parfait.

Tous les types de  bétons prêts à l’emploi et qui peuvent protéger une construction contre les infiltrations ou assurer la rétention d’eau, peuvent être appelés béton hydrofuge. Alors, ce produit offre Réduction de la perméabilité et limite les remontees d’eau par capilarite et les penetrations d’eau sous pression.

Caractéristiques

  • De par sa composition, ce béton se distingue par trois principales spécificités : l’alcalinité, la perméabilité, la réactivité. Ces caractéristiques le rendent fragile aux produits chimiques.
  •  Sa perméabilité aux liquides et aux gaz dépend du type de béton.
  • La perméabilité est assez faible, plus le rapport ciment eau est importante, plus elle augmente.
  • Des réactions chimiques avec le ciment, les agrégats et / ou l’acier noyé, le cas échéant, accompagnent parfois la pénétration de fluides dans le béton.
  •  Le système peut également être détérioré par le dépôt de cristaux étrangers ou de produits de réaction cristallins, ou la lixiviation de composés d’hydratation du ciment
  • La popularité du béton hydrofuge est liée à son caractère économe. Et cela découle du fait que le béton hydrofuge offre une grande durabilité.
Béton impermeable

Avantages et inconvénients

  • Le béton hydrofuge est parfait contre la pénétration de la moisissure dans les murs et le sol.
  • Il permet de réduire le coût de l’entretien et de maintenance. Avec une excellente imperméabilité, vous n’aurez donc pas besoin d’engager des travaux suite à une forte tempête ou une inondation.  
  • Il renforce l’imperméabilité de votre construction et par conséquent augmente sa valeur lors de la vente de la maison.
  • Grace à son imperméabilité intégrée, pas besoin d’utiliser des membranes externes encore moins des tracas qui y sont liés.
  • Il réduit le coût des matériaux ainsi que de la main d’œuvre.

Inconvénients

  • La perméabilité du béton sera compromise par l’ajout d’eau ou il est en transit.
  • L’application du béton nécessite que les surfaces qui le reçoivent soient sèches et propres.

Quel est le Prix du béton hydrofuge?

Le prix béton hydrofuge dépend de divers facteurs notamment des éléments mélangés dans sa composition. Comparé au béton standard, il faut compter une dizaine d’euros en plus pour acheter ce béton.

En effet d’après le syndicat du béton, si le béton standard coute à peu près 100 euros par m3, il faut débourser entre 100 et 110 euros par m3 pour ce qui est du béton hydrofuge.

Ainsi du fait d’un élément rajouté dans sa composition, le béton hydrofuge est plus cher qu’un béton standard. Pour un dosage de 0,7 à 2% du poids du ciment (0,7 à 2 litres pour 100 kg de ciment), le prix d’un adjuvant est à peu près de 6.5 euros par litre.

Ainsi, cela entraine un surcoût de béton de près de 2 à 8 euros par m3, en fonction du dosage en adjuvant et en ciment. Et si les frais de livraison ne sont pas pris en compte, le prix béton hydrofuge peut vite devenir incontrôlable.

Pour quels usages?

Presque toutes les applications souterraines requièrent l’utilisation du béton hydrofuge pour assurer notamment l’imperméabilité des structures.

Le béton hydrofuge convient donc essentiellement aux structures dédiées à retenir l’eau ou aux sous-sols avec moins de 10 mètres de profondeurs ou les conditions d’agressivité du sol et l’impact des inondations sont moindres.

Egalement l’usage du béton hydrofuge est nécessaire au niveau des espaces utilitaires de base non finis comme les ateliers et les parkings où il est toléré certaines infiltrations et zones humides.

De manière générale, l’emploi de ce type de béton est nécessaire au niveau des sous-sols, des caves, des parkings souterrains, des structures Marines, des fosses d’ascenseur, des nappes phréatiques élevées, des barrages, des piscines, des locaux techniques, entre autres.

Il faut savoir que l’usage de ce béton est même une exigence dans certaines régions dans le cas de la construction de tout ce qui est mur en maçonnerie, en béton ou en blocs.

dalle hydrofuge en beton

Béton hydrofuge prêt à l’emploi

L’usage du béton hydrofuge prêt à l’emploi avec une conception spécialisée confère une imperméabilisation forte à la structure. Ainsi cela facilite le coulage et le compactage du béton.

Il existe également certains adjuvants latex-polymère, assujettis à résister de manière optimale à la pression exercée par l’eau.

Toutefois, ces adjuvants ne sont pas capables de remblayer les fissures, et ne permettent donc d’avoir des constructions en béton bien étanches.

Parfois, le rajout de ces adjuvants s’effectuent dans le but de réparer les mortiers, cependant ils ne sont généralement pas d’usage dans le cade du béton prêt à l’emploi.

Adjuvant pour béton à réaliser soi-même?

La création du béton hydrofuge passe par l’utilisation d’adjuvants d’hydrofugation. Les adjuvants diminuent l’éventualité d’une infiltration d’eau en minimisant la perméabilité et le retrait lors du séchage du béton.

Divers produits d’hydrofugation existant sur le marché permettent de réaliser le béton soi-même. Il suffit juste de les ajouter sous forme de poudre ou de liquide sur la composition de ce béton.

Avec ces adjuvants et un respect du dosage de la composition béton hydrofuge, le béton est transformé en véritable barrière d’eau. Les adjuvants doivent être utilisés avec un dosage recommandé.

Il faudra s’assurer de la propreté et du séchage de la surface avant d’appliquer le béton. Dans le cas d’une vieille peinture ou de revêtements de sols ou de murs, il faut juste se servir d’un grattoir.

Il faudra tout balayer pour que tout ce qui est saleté soit éliminé avant l’application du béton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *